Financer sa VAE

 

Quel financement, pour qui ?

Même si la VAE n'est pas à confondre avec une formation, elle entre dans le champ de la formation professionnelle continue. Le candidat, quel que soit son statut, peut donc bénéficier d'aides prévues dans ce cadre, car la VAE a un coût. Il varie selon les organismes certificateurs, la situation professionnelle, le diplôme que le candidat souhaite valider.

Il n'y a que des cas particuliers. Il est donc indispensable de se renseigner sur les coûts auprès de l’organisme certificateur en charge de la certification visée.

Vous êtes salarié du secteur privé en CDI, CDD, intérimaire

Plusieurs dispositifs de financement existent tel que le Fongecif Ile de France pouvant prendre en charge :

  • la rémunération dans la limite de 24 heures si la VAE déroule sur le temps de travail,
  • en partie ou en totalité les coûts liés à la VAE (étude de la faisabilité du projet de VAE – étude de la recevabilité administrative - accompagnement - validation).

Vous êtes non salarié

Vous pouvez être pris en charge financièrement par votre Fonds d'Assurance Formation, dans la mesure où vous êtes à jour de vos cotisations.


LE SAVIEZ-VOUS ?

Si l’action de VAE est organisée à l’initiative de l’employeur, le financement est assuré par l’entreprise dans le cadre du plan de formation.


1 - Vous êtes intermittent du spectacle, la démarche de VAE peut être prise en charge par l'AFDAS,
2 - Vous êtes une personne handicapée, vous pouvez éventuellement bénéficier d'un financement de l'AGEFIPH,
3 - Vous financez votre démarche à titre individuel, pensez à conclure un contrat de VAE avec l'éventuel organisme d'accompagnement que vous choisirez.

Je prends contact avec AAF