Le congé VAE

Congé VAE, pour qui ?

Le congé VAE est une d'autorisation d'absence par l'employeur pour participer aux épreuves de validation, et à la préparation de cette validation dans des périodes d’accompagnement.

La demande est à votre initiative :

 1 – vous êtes en CDI, vous pouvez bénéficier d'un congé de 24 heures de temps de travail, consécutives ou non, pour valider vos acquis. Aucune condition d'ancienneté n'est requise pour avoir droit au congé VAE.

 2 – vous êtes en CDD, vous devez remplir la condition d'ancienneté suivante : 24 mois, consécutifs ou non, d'activités salariées dans les 5 dernières années dont 4 mois en CDD, au cours des 12 derniers mois.

 3 – vous êtes intérimaire : aucune condition d'ancienneté n'est requise pour avoir droit au congé VAE. Vous devez vous renseigner auprès de l'organisme paritaire FAF travail temporaire.

Demander un congé VAE

En tant que demandeur, vous devez adresser votre demande d’autorisation d’absence à votre employeur, au plus tard 60 jours avant le début des actions de validation.

Elle devra préciser : 

  • le diplôme, le titre ou le certificat de qualification visé,
  • la dénomination de l’autorité ou de l’organisme qui délivre la certification,
  • les dates, la nature et la durée des actions de validation des acquis de son expérience.

Votre employeur est tenu de vous informer de sa décision par écrit dans les 30 jours qui suivent la réception de la demande : accord ou report motivé de l’autorisation d’absence

En cas de refus par l'employeur, le report ne peut excéder 6 mois à compter de la demande du salarié.

Au terme du congé pour VAE, vous devrez présenter à votre employeur (et à votre organisme financeur des frais), une attestation de fréquentation effective remise par l'entité qui vous délivre la certification.

Je prends contact avec AAF